• Monday - Friday: 9:00 - 18:00
  • + 33(0)1.81.92.17.15
  • paris@iptrust.fr

Energie

TECHNOLOGIES

Energie

LES TENDANCES TECHNOLOGIQUES

Dans le domaine de l’énergie, à court-moyen terme, les tendances technologiques seront marquées par une « succession de progrès évolutifs offerts par un bouquet technologique très diversifié » plutôt que des ruptures. Il est vrai qu’en matière d’énergie, les véritables ruptures technologiques, au sens de l’apparition d’innovations technologiques se développant rapidement et modifiant en profondeur le secteur, sont rares.

Ces trente dernières années ont toutefois été marquées par plusieurs innovations « majeures », telles que l’introduction des turbines à gaz, en particulier en cycle combiné, ce moyen de production s’étant peu à peu imposé comme la référence en matière de production d’électricité, ou bien la généralisation de technologies telles que la sismique 3D ou le forage dirigé, qui ont marqué l’exploration-production d’hydrocarbures.

energie2

LES TENDANCES EN MATIÈRE DE BREVETS

Dans le domaine des énergies propres, le nombre de dépôts a augmenté d’environ 20% par an depuis 1997. Il a dépassé celui des énergies traditionnelles (énergies fossiles et énergie nucléaire). Cette montée a coïncidé avec l’adoption du protocole de Kyoto en 1997, par lequel il est devenu manifeste que pour stimuler le développement des technologies énergétiques propres, il importe que des décisions politiques soient prises afin de mettre en place des cadres adéquats.

Dans ce contexte, la plus forte croissance est à mettre à l’actif du photovoltaïque solaire, de l’éolien, du captage de carbone, de l’énergie hydraulique/marine et des biocarburants.

L’activité brevets dans les domaines des technologies énergétiques propres est dominée par les pays de l’OCDE,mais plusieurs économies émergentes se sont spécialisées dans certains secteurs, alimentant une concurrence qui pourrait changer à l’avenir le tour d’horizon des brevets en la matière.

Les six pays en tête de l’innovation et de l’activité brevets dans les technologies énergétiques propres sont le Japon, les États-Unis, l’Allemagne, la République de Corée, le Royaume-Uni et la France. La concentration de l’activité brevets dans ces pays reflète les tendances observées dans d’autres secteurs technologiques. Hormis la géothermie, cette concentration est relativement élevée : les six pays les mieux placés ont à leur actif 80 % des demandes de brevets dans les domaines des technologies énergétiques propres étudiés, chacun venant en tête d’un secteur différent.

Néanmoins, de nombreux autres pays s’avèrent être des acteurs de poids dans certains domaines lorsque l’on compare l’activité brevets totale (tous domaines réunis) et les données de brevets afférentes aux technologies énergétiques propres. Ainsi, l’analyse révèle que l’Inde se classe dans les cinq meilleurs pour le photovoltaïque solaire, tandis que le Brésil et le Mexique se partagent les deux premières places pour l’énergie hydraulique/marine.

Pour en savoir plus : Rapport de l’OEB « brevets et énergie propre », Technologies Clés 2015

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer